Transport médical urgent SGTP

04 72 47 05 95

Transport médical urgent
Transport matières dangereuses
Transport frigorifique
Transport international
Transport express messagerie
Diapositive précédente
Diapositive suivante

Bienvenue

TRANSPORT MEDICAL URGENT

TRANSPORT Matières DANGEREUSES

TRANSPORT FRIGORIFIQUE

TRANSPORT INTERNATIONAL

TRANSPORT EXPRESS MESSAGERIE

A PROPOS

tRANSPORT MATIèRES dangereuses

En raison de leur sensibilité et de leur dangerosité, les matières dangereuses nécessitent des précautions particulières. Cela passe par un conditionnement soigneux, des opérations de manutention spécifiques et un stockage adapté à leur préservation. La sensibilisation du personnel et sa formation continue sont indispensables pour encadrer leur transport et leur manipulation.

Tout transport soumis à l’ADR encadré par le conseiller à la securité interne.
Nous assurons un conditionnement conforme, l’étiquetage, le stockage et la signalisation sont vérifiés avant toute expédition.

Nos véhicules sont dotés des équipements obligatoires pour le transport de matières dangereuses de classe 2 à 9.

Transport matières dangereuses

CAPACITE DE TRANSPORT

Les différents types de véhicules ont une capacité de moins de 3,5 Tonnes et de 6 à 20 m3.
Possibilité de capacités supérieure sur demande. Transports soumis et non soumis ADR.

Le transport de marchandises dangereuses (TMD) s’effectue par voies routière, ferrée, de navigation intérieure, maritime ou aérienne. La réglementation TMD vise à prévenir les risques pour les personnes, les biens et l’environnement, en complément d’autres réglementations comme celles visant à la protection des travailleurs ou des consommateurs.

La réglementation internationale et nationale

Afin de permettre la circulation des marchandises dangereuses entre les pays, la réglementation TMD est principalement internationale. Elle est fondée sur différents règlements internationaux, notamment :

  • transport ferroviaire : le règlement RID ;
  • transport routier : l’accord ADR ;
  • transport fluvial : l’accord européen ADN ;
  • transport maritime : les codes et recueils maritimes pour le TMD en colis et en vrac ;
  • transport aérien : les instructions techniques pour la sécurité du transport aérien des marchandises dangereuses de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

La cohérence entre ces différents règlements, nécessaire à l’harmonisation du transport multimodal, est assurée par les Nations-Unies, qui ont élaboré et tiennent à jour :

Les règlements internationaux modaux mentionnés précédemment s’appliquent aux marchandises dangereuses transportées d’un État partie vers un autre État partie. Toutefois, la directive 2008/68/CE du Parlement européen et du Conseil, relative aux transports intérieurs des marchandises dangereuses, rend obligatoire l’application de l’ADR, du RID et de l’ADN (transports terrestres) également à l’intérieur des États membres.

Le transport et la manutention des marchandises dangereuses dans les ports maritimes font l’objet du règlement annexé à l’arrêté du 18 juillet 2000 réglementant le transport et la manutention des matières dangereuses dans les ports maritimes en application de l’article L. 5331-2 du code des transports.

Les règlements internationaux relatifs au TMD par voies terrestres prévoient que plusieurs pays peuvent autoriser entre eux certains transports de marchandises dangereuses non prévus dans les règlements, par le biais d’accords multilatéraux, accessibles ci-après par mode :

Les marchandises dangereuses

Chaque marchandise dangereuse relève d’un ou de plusieurs types particuliers de dangers et possède un numéro dit « numéro ONU ».

Les classes de marchandises dangereuses sont les suivantes :

  • Classe 1 : Matières et objets explosibles
  • Classe 2 : Gaz
  • Classe 3 : Liquides inflammables
  • Classe 4.1 : Matières solides inflammables, matières autoréactives, matières explosibles désensibilisées solides et matières qui polymérisent
  • Classe 4.2 : Matières sujettes à l’inflammation spontanée
  • Classe 4.3 : Matières qui, au contact de l’eau, dégagent des gaz inflammables
  • Classe 5.1 : Matières comburantes
  • Classe 5.2 : Peroxydes organiques
  • Classe 6.1 : Matières toxiques
  • Classe 6.2 : Matières infectieuses
  • Classe 7 : Matières radioactives
  • Classe 8 : Matières corrosives
  • Classe 9 : Matières et objets dangereux divers

Le transport par route

Le transport de marchandises dangereuses par route est régi par l’accord relatif au transport international des marchandises dangereuses par route, dit accord ADR, fait à Genève le 30 septembre 1957 sous l’égide de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU). Pays signataires de ce règlement.

Le principe de l’ADR est que, à l’exception de certaines marchandises excessivement dangereuses, les autres marchandises dangereuses peuvent faire l’objet d’un transport international dans des véhicules routiers sous réserve de respecter les conditions prévues :

  • à l’annexe A, notamment concernant l’emballage et l’étiquetage ;
  • à l’annexe B, notamment concernant la construction, l’équipement et la circulation du véhicule.

L’ADR est mis en œuvre par l’arrêté TMD du 29 mai 2009, et plus particulièrement par son annexe I.

Autres références réglementaires :

Le transport ferroviaire

Le transport ferroviaire de marchandises dangereuses est régi par le règlement concernant le transport international ferroviaire des marchandises dangereuses, dit règlement RID, de l’Organisation intergouvernementale pour les transports internationaux ferroviaires (OTIF). Pays signataires de ce règlement.

Le RID est mis en œuvre en France par l’arrêté TMD du 29 mai 2009, et plus particulièrement par son annexe II.

Le transport par voies de navigation intérieures

Le transport de marchandises dangereuses par voie fluviale est régi par l’accord européen relatif au transport international de marchandises dangereuses par voies de navigation intérieures, dit accord ADN, fait sous l’égide de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU). Pays signataires de ce règlement.

L’ADN est mis en œuvre en France par l’arrêté TMD du 29 mai 2009, et plus particulièrement par son annexe III.

Le transport maritime

Les règles du transport maritime international sont fixées par l’Organisation maritime internationale (OMI), située à Londres.

En particulier, les règles relatives au TMD découlent de la convention internationale de 1974 pour la sauvegarde de la vie humaine en mer, dite convention SOLAS, et les règles relatives au transport de substances nuisibles découlent de la convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires, dite convention MARPOL. Ces règles sont contenues dans différents codes internationaux :

  • le code IMDG, pour le transport de marchandises dangereuses en colis ;
  • le code IMSBC, pour le transport de cargaisons solides en vrac ;
  • le recueil IBC, pour le transport de produits chimiques liquides dangereux en vrac ;
  • le recueil IGC, pour le transport de gaz liquéfiés en vrac ;
  • le recueil INF, pour le transport de combustible nucléaire irradié, de plutonium et de déchets hautement radioactifs en colis
  • l’annexe I de la convention MARPOL, pour le transport d’hydrocarbures en vrac.

Ces règles sont rendues applicables en France par l’arrêté du 23 novembre 1987 relatif à la sécurité des navires et à la prévention de la pollution, et plus particulièrement par les divisions suivantes de son règlement annexé :

Le transport et la manutention portuaires

Le transport de matières dangereuses en France

La mission transport de matières dangereuses (MTMD), au sein de la direction générale de la prévention des risques (DGPR), est en charge de la réglementation du transport des marchandises dangereuses par voie routière, ferroviaire, de navigation intérieure et maritime. Elle est l’autorité compétente française pour ces modes.

La direction générale de l’aviation civile (DGAC) est quant à elle compétente pour le transport aérien de marchandises dangereuses.

Toutefois, pour l’ensemble des modes de transport, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) est l’autorité compétente pour les transports de matières radioactives (classe 7).

Ces autorités s’appuient sur le Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques (CSPRT), régi par les articles D. 510-1 à D. 510-7 du code l’environnement.

En particulier, le CSPRT étudie tout projet de réglementation ou toute question relative au transport des marchandises dangereuses par voie maritime, ferroviaire ou guidée, routière, ou fluviale et à leur manutention dans les ports, que les ministres chargés de ces sujets ou que l’Autorité de sûreté nucléaire, s’agissant de questions relatives aux installations nucléaires de base ou au transport de substances radioactives, jugent utile de lui soumettre.

Le CSPRT comporte une sous-commission permanente chargée de préparer des avis du Conseil dans le domaine du transport des marchandises dangereuses (article D. 10-7 du code de l’environnement), et qui a compétence délibérative pour l’examen :

  • Des dispositions relatives à la transposition et la mise en œuvre des mesures d’adaptation aux progrès techniques de la directive 2008/68/ CE du Parlement européen et du Conseil du 24 septembre 2008 relative au transport intérieur des marchandises dangereuses et des accords internationaux concernant le transport de marchandises dangereuses ;
  • Des dérogations, accords multilatéraux ou bilatéraux mentionnés au chapitre 1.5 des règlements RID, ADR et ADN ;
  • Des décisions non réglementaires entrant dans le domaine du transport des marchandises dangereuses.
  • Transport de matières dangereuses : le conseiller à la sécurité (PDF – 349.02 Ko)

Depuis le 1er janvier 2001, toute entreprise qui charge, transporte ou décharge des matières dangereuses est tenue de s’adjoindre les services d’un ou plusieurs conseillers à la sécurité, internes à l’entreprise ou externes.

Transport matières dangereuses

Transport frigorifique

Nous garantissons la maîtrise de la chaîne du froid lors du transport, dans le respect des normes en vigueur en matière d’hygiène sanitaire, garantissant la sécurité de l’intégralité des produits transportés et leurs qualités intrinsèques.

Températures dirigées

Les transports frigorifiques sont assurés pour des températures allant de +20°C à -20°C, avec suivi des températures par plusieurs types de contrôles à distance :

  • sondes
  • traceurs
  • géolocalisation.

Traçabilité

 La qualité est assurée grâce à la transmission des courbes par messagerie.
À tout moment, nous sommes en mesure de vous indiquer la progression de vos expéditions.

Transport matières dangereuses

Transport internationnal

Nous assurons des livraisons 7j/7 en France et à l’étranger

Organisation transports

Nous pouvons organiser vos transports à l’international de l’expéditeur jusqu’au destinataire final.

Acheminement transports

De France ou/vers Suisse :
Acheminement des marchandises à l’international avec ou non des emballages spécifiques en -180°, -80°,-20°C, +4°C, +20°C.

Transport express messagerie

Nous assurons vos transports urgents et express qui vous sont délivrés à temps par le biais de véhicules adaptés à vos demandes.

Organisation transports

 Nous pouvons organiser vos transports express ou en tournée régulière selon vos besoins.

Capacité des transports

Nos véhicules sont d’une capacité de 6 à 20 m3. Tous sont équipés d’arrimage pour sécuriser votre frêt.

Retour en haut